29 Janvier 2016

Zoom sur Venise à l'heure de son carnaval

Les canaux et rues de Venise vont se remplir du 30 janvier au 9 février 2016 d'une foule colorée et masquée. Carnaval oblige ! Visite de la Cité des Doges depuis l'espace...
Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.

Au centre cette image acquise le 4 juin 2014 : la cité historique de Venise avec ses 177 canaux, ses 400 ponts et centaines de palais. Construite à partir du 5e siècle par des habitants venus se protéger des invasions, la ville repose sur un ensemble d'îles marécageuses consolidées par des piliers et planches en bois.

Le Grand Canal, l'artère de la ville

is_zoom_grand_canal.jpg


Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.

Long de 3,8 km, d’une largeur comprise entre 30 et 70 m, le Grand Canal est l'artère principale et historique de Venise. Il suit un trajet en forme de ''S'' inversé au milieu des maisons et palais. Au 15e siècle, il est décrit par l'ambassadeur de Charles VIII comme ''la plus belle rue qui soit en tout le monde''.

Le Grand Canal fourmille de bateaux-bus appelés ''vaporetti'' et de gondoles. L'excellente résolution des satellites Pléiades (50 cm au sol après traitement d'image) permet de les identifier individuellement : il serait possible de les compter !

is_zoom_pont_rialto.jpg

Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.

Jusqu'au 19e siècle, un seul pont franchit le Grand Canal : le Pont du Rialto. Ce dernier est reconnaissable à ses 2 rangées parallèles de boutiques à la toiture éclatante.

Image légendée. Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.



 Image d'une résolution de 2,5 m prise en 2005 par SPOT-5. Venise est située dans une lagune à l'extrémité de la mer Adriatique. La cité historique est raccordée à la terre ferme et à la ville satellite de Mestre par le Pont de la Liberté construit entre 1931 et 1933, long de 3,8 km. SPOT-5, satellite précurseur des Pléiades, a tiré sa révérence le 11 décembre 2015. Crédits : CNES 2005, Distribution Airbus DS.

Pas de voitures mais des gondoles et des paquebots

is_zoom_paquebot.jpg


 Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.

A Venise, il est interdit d'entrer en ville avec un véhicule à roues. Des voitures, bien sagement garées, sont toutefois visibles sur les parkings situés à proximité de la gare et du port.  

Cette image n'est pas une photo aérienne du port de Venise rempli de navires de croisière mais un zoom sur une image Pléiades acquise en 2013 avec un angle de prise de vue de 32° par rapport à la verticale. Crédits : CNES 2013 – Distribution Astrium Services/Spot Image.

La place Saint-Marc

is_zoom_place_saint_marc.jpg


Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.

Dans les années 1950, la cité comptait 175 000 habitants. Ils ne sont aujourd'hui plus que 60 000. Mais la ville accueille chaque année près de 15 millions de touristes. Tous (ou presque) passeront par la place Saint-Marc, son point névralgique. Non pour nourrir ses pigeons (non visibles sur cette image), mais pour voir les monuments et édifices, en tout 1er lieu la basilique Saint-Marc et le palais des Doges.

Au Moyen-Age, la place Saint-Marc était le centre politique, administratif et religieux de l'ancienne république de Venise, l'une des plus prospères et puissantes au Moyen-Age en Méditerranée. Aujourd'hui place touristique et de fête, elle accueillera de nombreuses manifestations du carnaval.

Zoom sur San Michele, l'île cimetière de Venise aménagée au 19e siècle. Elle est aussi surnommée l'île des Morts ou île aux cyprès. Ces arbres et leurs ombres sont bien visibles sur cette image. Crédits : CNES 2014, Distribution Airbus DS.

Venise : son enlisement suivi par les radars des satellites

Hausse du niveau des mers, enlisement naturel ou provoqué par les activités et aménagements humains. Venise s’enfonce inexorablement, se retrouvant occasionnellement inondée. Les satellites radars, notamment Sentinel-1A lancé en 2012, suivent le phénomène au millimètre près grâce à leur radar imageur à synthèse d'ouverture (SAR). Composante spatiale du programme d’observation et de surveillance de la Terre Copernicus de l'Union européenne, Sentinel-1A sera prochainement rejoint par son satellite jumeau : Sentinel-1B. Lancement prévu en avril 2016. Crédits image : ESA/ATG medialab.

 

En savoir plus

Pour les cibles :